CCBot/2.0 (https://commoncrawl.org/faq/) [HTTP_ACCEPT] => text/html,application/xhtml+xml,application/xml;q=0.9,*/*;q=0.8 [HTTP_ACCEPT_LANGUAGE] => en-US,en;q=0.5 [HTTP_IF_MODIFIED_SINCE] => Mon, 22 Jul 2019 22:21:52 GMT [HTTP_CF_CONNECTING_IP] => 3.80.4.76 [HTTP_CDN_LOOP] => cloudflare [PATH] => /usr/local/jdk/bin:/usr/kerberos/sbin:/usr/kerberos/bin:/usr/local/sbin:/usr/local/bin:/sbin:/bin:/usr/sbin:/usr/bin:/usr/X11R6/bin:/usr/local/bin:/usr/X11R6/bin:/root/bin:/opt/bin [SERVER_SIGNATURE] => [SERVER_NAME] => barnique.com [SERVER_ADDR] => 144.217.74.169 [SERVER_PORT] => 80 [REMOTE_ADDR] => 172.68.65.199 [DOCUMENT_ROOT] => /home/barnique/public_html [REQUEST_SCHEME] => http [CONTEXT_PREFIX] => [CONTEXT_DOCUMENT_ROOT] => /home/barnique/public_html [SERVER_ADMIN] => [email protected] [SCRIPT_FILENAME] => /home/barnique/public_html/index.php [REMOTE_PORT] => 53846 [REDIRECT_URL] => /a-propos-de-nous/ [GATEWAY_INTERFACE] => CGI/1.1 [SERVER_PROTOCOL] => HTTP/1.1 [REQUEST_METHOD] => GET [QUERY_STRING] => [SCRIPT_NAME] => /index.php [PHP_SELF] => /index.php [REQUEST_TIME_FLOAT] => 1569063023.4536 [REQUEST_TIME] => 1569063023 [argv] => Array ( ) [argc] => 0 ) ">

Samedi, 21 septembre 2019

À propos de nous

Carte du secteur Faubourg Contrecoeur et région desservie par Contrecoeur-Express
Cliquez pour agrandir la carte
carte_contrecoeur_express

A_propos_headerContrecoeur-Express est une véritable communauté virtuelle rattachée au Faubourg Contrecoeur, un quartier de Mercier-Est, dans l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, situé dans l’est de Montréal.

Contrecoeur-Express est un média hyperlocal indépendant qui vise à informer les résidents et à renforcer le sentiment d’appartenance au Faubourg Contrecoeur. Nous publions toutes les nouvelles qui se rattachent à notre territoire et aux alentours, dans tous les domaines : culturel, communautaire, économique, politique… Nous écrivons sur ce qui façonne notre quartier : son développement immobilier, l’offre commerciale, les services offerts aux citoyens, les décisions des élus, les institutions qui desservent le quartier.

Le Faubourg Contrecoeur est un quartier jeune, dont la création a suscité une énorme controverse politique. Il est situé dans un vieux territoire, qui a traversé le temps et l’histoire de Montréal. Nous voulons offrir aux citoyens du Faubourg une information neutre, indépendante et dynamique, qui répond à leurs besoins, ce que n’offrent pas les médias traditionnels.

Contrecoeur-Express n’est rattaché à aucun parti politique, promoteur, compagnie, organisme privé, communautaire, religieux ou public, ne défend aucun agenda ni position politique ou philosophique. Nous sommes un média indépendant qui applique les critères de déontologie journalistique de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec.

Contrecoeur-Express est dirigé et appartient à son fondateur, Stéphane Desjardins, un journaliste d’une trentaine d’années d’expérience, qui est président de Pamplemousse Communications inc. Il habite dans le Faubourg Contrecoeur. Il a été lancé en septembre 2013.

Le site Internet de Contrecoeur Express est une réalisation de Dimmax.

L’éditeur

Stephane_Desjardins
Stéphane Desjardins

Stéphane Desjardins est journaliste depuis près de 30 ans, notamment en économie, mais aussi en culture, tourisme et plein-air. Il a collaboré, à titre de journaliste pigiste, à une trentaine de publications, dont le Journal de Montréal et le Journal de Québec, où il fut chroniqueur consommation dans les pages Argent, Le Devoir, où il fut aussi chroniqueur, Protégez-Vous, L’Actualité, Le Soleil, le Droit, la Tribune, Affaires+, PME, Jobboom, Journal de l’Assurance, Exportations Québec, Guide Ressources, Géo Plein-Air, Ski Presse,Vélo Mag, le 30, InfoPresse, Municipalité, InfoTech, HRI, Vision Durable, Dernière Heure, Le République, Opérations forestières, le Réseau Plan Nord,etc.

Il fut tour à tour directeur du magazine Québec Inc. (2000 à 2007), rédacteur en chef du journal Finance et Investissement (Transcontinental Médias, 2007 à 2010) et directeur adjoint de la franchise Argent de TVA Nouvelles (Québecor Médias, de 2011 à 2012), où il a coordonné, selon une stratégie de convergence médiatique, une équipe d’une quinzaine de personnes (animateur, journalistes et recherchistes) alimentant le Canal Argent, le site Canoë-Argent, les bulletins de nouvelles de TVA et LCN, ainsi que du contenu pour l’Agence QMI (pages Argent du Journal de Montréal/Québec, journaux SUN, hebdos Québecor).

Il est désormais rédacteur en chef du nouveau magazine Vélo Urbain, dont le premier numéro fut lancé au printemps 2013. Il produit, depuis 2009, le magazine Le Mentor pour la Fondation de l’entrepreneurship. Il est également formateur pour le Projet d’appui à la relève journalistique Québecor/HEC Montréal.

Il a fait de la radio comme animateur et de la télé comme chroniqueur en ligne ou chroniqueur/commentateur en direct, à RDI, TVA, Télé-Québec, V et Argent. Il a aussi dirigé un hebdomadaire culturel pendant deux ans, Accès Laurentides, dont il a établi la notoriété en définissant le contenu éditorial et en coordonnant une équipe d’une quinzaine de journalistes et photographes. Il aussi occupé des postes de direction au sein de plusieurs publications : Journal de l’Assurance, Géo-Plein-Air Ski & Surf, Commerce Montérégie, Contretemps, Journal de l’Emploi, Journal Le Choix…

Titulaire d’une maîtrise en communications/journalisme de l’UQAM, il est président de Pamplemousse Communications Inc., qu’il a fondé en 1985. Pamplemousse Communications offre des services de rédaction journalistique et commerciale ainsi que des services de production pré-presse (infographie, gestion de reproduction) pour journaux et magazines. L’entreprise a eu comme clients la Fondation québécoise en environnement, Optimum (filiale de Cossette), la Fondation de l’entrepreneurship, Federated Press, Musique Chacra… Elle a réalisé des projets pour des sociétés comme Audencia (école de commerce de Nantes), Provigo, l’Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux (ICRA), Kilocontrol, Grolier, Granger (Éditions Dupuis : Spirou, Gaston Lagaffe, les Schtroumpfs, Lucky Luke, Boule et Bill, Buck Danny…), Vélo Québec, l’Université du Québec à Montréal, la Jeune chambre de commerce de Montréal, le Conseil économique de Chambly/Richelieu/Carignan, etc.

Stéphane Desjardins a fait partie du Réseau M de mentorat pour entrepreneurs de la Fondation de l’entrepreneurship, à titre de mentor pour de jeunes entrepreneurs. Il siège ou a siégé à plusieurs conseils d’administration ou consultatifs d’organismes comme ceux de l’ACTIF (coopérative d’éducation financière), de Justin Services financiers (Agent général d’assurance), du Cégep de Saint-Laurent (conseil d’administration, comité exécutif du collège), de Contretemps(magazine écologiste) et du Monde à Bicyclette. Il est membre de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), dont il a fondé la Section régionale des Laurentides, et de l’Association des journalistes indépendants du Québec (AJIQ).

Membres du Conseil consultatif

Jean_Francois_Dumas
Jean-François Dumas

Jean-François Dumas est président d’Influence Communication, un courtier en information médias spécialisé dans la surveillance,  la synthèse et l’analyse de contenus de médias imprimés et électroniques, notamment l’Internet et les médias sociaux. Influence possède un réseau de partenaires médias et de services de presse dans plus de 160 pays.

Du tri de nouvelles en passant par les services de veille jusqu’aux analyses de contenus des médias, Influence a développé une plateforme d’agrégation ICE qui collige et traite plus d’un million d’articles provenant des quatre coins du monde, rédigés en 22 langues différentes.

Au Québec, Influence Communication est surtout connue pour son « poids médias ». Il s’agit d’un indice quantitatif qui permet de mesurer la place qu’un individu, un organisme ou une nouvelle occupe dans un marché donné. L’indice ne tient pas compte de la valeur des arguments ni du ton de la couverture. Par contre, une valeur quantitative est donnée à chaque mention ou texte dans chacun des médias en fonction du lectorat, du tirage et des cotes d’écoute. L’importance de chaque item médiatique (article, reportage, etc.) est ensuite pondérée en fonction de divers critères quantitatifs. Il en résulte la valeur d’une nouvelle. Celle-ci est comparée à d’autres nouvelles, thèmes ou individus. Étant donné que toutes les nouvelles sont quantifiées sur une base comparable, il est donc possible de les mesurer en fonction d’un pourcentage. Influence Communications publie aussi un Bilan annuel des médias, qui recense l’actualité et les nouvelles ayant attiré l’attention des médias dans 160 pays.

Jean-François Dumas oeuvre dans le domaine des médias depuis plus de 25 ans. Il a été conférencier et a enseigné dans plusieurs universités depuis 1991, notamment à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP). Il a mis sur pied les premiers services automatisés de surveillance médias au sein du gouvernement canadien, en 1994.

Il a effectué ses études universitaires en science politique et en journalisme. En 2002, il a co-écrit le livre Les relations publiques dans une société en mouvance. Jean-François Dumas a été conseiller en communication et en relations publiques auprès de nombreuses grandes organisations. Il a été conférencier invité à NewsXchange 2007 et 2008, un sommet qui réunissait, à Berlin et à Valence, les principaux télédiffuseurs planétaires. En mai 2008, il a été conférencier au Arab Broadcast Forum, à Abu Dhabi. Il a fait l’analyse du travail des médias arabes dans 23 pays.
Il collabore régulièrement à pratiquement toutes les tribunes médiatiques majeures du Québec, mais notamment à l’émission Salut, bonjour! week-endoù il commente l’actualité de la semaine, ainsi qu’au 98,5 FM (Cogeco) où il anime une chronique intitulée l’Autopsie des médias. Il signe un blogue politique pour le Journal de Montréal/Québecet fut chroniqueur pour le journal Finance et Investissement.

Pascal_Duquette
Pascal Duquette

Pascal Duquette est un financier reconnu du Québec inc. Depuis le 3 juin 2013, il est directeur général et membre du conseil d’administration de la Fondation HEC, un organisme qui a pour mission de concevoir et de mettre en œuvre des campagnes de financement, ainsi que de solliciter des fonds privés pour soutenir les étudiants et les projets novateurs de HEC Montréal, qui font sa réputation d’excellence.

De 2004 à 2012, il fut président, directeur général et membre du conseil d’administration de Gestion de Portefeuille Natcan, une filiale du Groupe Financier de la Banque Nationale. Il y a aussi joué les rôles de chef des placements et chef de la gouvernance. Natcan offre des services de gestion d’actifs à des caisses de retraite, des fonds communs de placement, des sociétés d’assurance, des fonds négociés en Bourse, des fondations et autres clients institutionnels. L’entreprise gère des actifs de 25 milliards de dollars et compte plus de 45 professionnels dans ses bureaux de Montréal et de Toronto.

Entre 1985 et 2004, Pascal Duquette a aussi occupé le poste de Chef des actions mondiales à la Divisions des Investissements du Canadien national. Cette caisse de retraite est la quatrième plus importante du Québec, avec des actifs de 14,6 milliards de dollars (2011).

Il est présentement membre du conseil de la Fondation de l’Orchestre Symphonique de Montréal, du conseil de Walter Surface Technologies, du conseil des Gouverneurs des Hautes Études Commerciales, du Canadian Advocacy Council CFA Institute, du conseil d’Imperial Manufacturing Group, de Young President Organisation, du conseil de CFA Montréal, et président de Placements Pasjo et de Consultants Jopasc. Par le passé, il fut co-président de Roulons pour le Diabète à la Fédération de la Recherche pour le Diabète Juvénile, membre de la Chaire Raoul Dandurand pour les Études Géopolitiques, professeur des cours de préparation pour les examens du CFA en éthique, gestion de portefeuille et investissement international, et membre du comité organisateur d’Action 21, une simulation boursière pour lever des fonds pour le syndrome de la trisomie 21. Pascal Duquette est détenteur d’une maîtrise en économie et finance de HEC Montréal.

Chrystian_Guy

Chrystian Guy

Pionnier de l’Internet au Québec, Chrystian Guy est le co-créateur du portail web La toile du Québec, lancé en 1995, trois ans avant Google. Il est également le co-fondateur, en 1996, de la compagnie Netgraphe inc, qui comprenait notamment des marques vedettes comme La Toile, Multimédium, Webfin, Jobboom, MaCarrière, InfiniT, Mégagiciel, Force Informatique ainsi que la française Neuf Télécom. À son apogée, Netgraphe comptait 200 employés.

Il participera à l’entrée en Bourse de Netgraphe le 30 septembre 1999, première dotcom canadienne à devenir publique avec un symbole boursier révélateur : WWW, comme dans World Wide Web! Elle fut la première firme Internet inscrite à la Bourse de Montréal grâce à une prise de contrôle inversée de Ressources Cristobal (une entreprise d’exploration minière junior). La première transaction est conclue au prix de 2,90$. Mais le titre bondit de 286% quelques minutes après l’ouverture des marchés. En fin de journée, Netgraphe cote à 1,75$. Au bout de quelque mois, en pleine bulle des dotcom, le titre grimpera à 21$ pour une capitalisation boursière de plus de 1 milliard, alors que l’entreprise affichait un chiffre d’affaires de 10 millions. Netgraphe bénéficie de crédits d’impôt pour son immeuble de la Cité du Multimédia, qu’elle n’a pourtant jamais occupé! Le 14 avril 2000, la bulle des dotcom éclate. Le titre de Netgraphe ne dépassera jamais plus le dollar. L’entreprise fut finalement acquise à l’automne 2000 par Québecor Média, déjà un de ses plus importants actionnaires, et rapidement intégrée au portail Canoë.

Chrystian Guy quitte Netgraphe en 2001 pour lancer une nouvelle entreprise technologique: Vertical 7. En 2007, il se joint à Transcontinental Médias comme directeur des sites économiques. En 2008, il passe chez Phéromone (anciennement VDL2) comme directeur des affaires électroniques, où il joue le rôle de conseiller stratégique pour l’optimisation des processus d’affaires des clients de cette firme. Depuis 2012, il est vice-président directeur général de DAC Group Montréal, la plus grande agence de marketing directionnel au Canada et la troisième aux États-Unis.

Il anime un blogue personnel sur les diverses technologies et une chronique d’humeur en ligne, Monologues devant témoins.

Fabien_Major

Fabien Major

Fabien Major gravite dans les communications et médias depuis 1984. En 1996, il se spécialisa en finances, ayant complété avec succès les examens des fonds d’investissements et de sécurité financière. Depuis 1998, il a participé à des centaines d’heures de formation continue, notamment à HEC Montréal et à la Bourse de New York. En 2006, il compléta ses études en administration des affaires (MBA) avec le module international à Shanghai, Beijing et X’ian. Son rapport porta sur les perspectives d’affaires des  entreprises canadiennes dans les services financiers en Chine.

Il possède son propre cabinet de services financiers, Major Gestion Privée, et se définit comme conseiller financier indépendant. Major Gestion Privée mise principalement sur la protection et la gestion de patrimoine en fonction de solutions d’investissement protégées, fiscalement efficaces et à frais de gestion réduits, pour particuliers, familles fortunées, sociétés de gestion ou fiducies familiales. Le cabinet offre plusieurs solutions de gestion de portefeuille développées à l’origine pour des caisses de retraite ou des assureurs.

Comme conseiller financier et consultant en communications financières, il collabore ou a collaboré à plusieurs médias, dont ceux de la SRC (RDI, 95,1 FM, Radio-Canada télé), TVA (LCN, TVA, Argent), V (TQS), Astral (Historia, Canal Vie), les réseaux radio de Cogeco et NRJ, des publications comme La Presse, Les Affaires, Finance et Investissement, AffairesPlus et le Journal de Montréal/Québec ainsi que des médias en ligne comme Huffington Post, Cafédelabourse.com, Branchez-vous.com Conseiller.ca. Il présente notamment les manchettes financières trois fois par jour au réseau Cogeco (98,5 FM à Montréal).

Fabien Major est un blogueur financier québécois vedette. Très actif sur LinkedIn, Twitter et Facebook, il possède une vaste expérience des réseaux sociaux, comme communicateur et gestionnaire. Il anime ou participe à plusieurs blogues, dont le très connu MajorBlog.net. Il a aussi lancé sa propre application pour téléphones intelligents et tablettes numériques, Major Finance, disponible sur AppStore, et sa propre chaîne télé YouTube, MajorTV.

Fabien Major lançait en mai 2013 le site Internet Conseillers de confiance.com, qui permet au public, qui désire y voir plus clair dans ses finances personnelles, de s’informer sur les bonnes habitudes et comportements qui entraînent, à long terme, la réduction des dettes et l’autonomie financière. Le site comporte un blogue portant sur les finances personnelles et le placement ainsi qu’un répertoire doublé d’un géolocalisateur de conseillers financiers. Pour s’inscrire au répertoire, le conseiller financier doit se conformer à une série de critères éthiques et déontologiques, suivre une formation en éthique financière et faire évaluer ses dossiers-clients et ses pratiques d’affaires par une firme indépendante de conformité financière.

Pierre_S_Morin

Pierre S. Morin

Pierre Morin est président, directeur général du Glacier Bilboquet Inc., un manufacturier et détaillant de desserts glacés fondé à Outremont en 2004. Mais il se définit avant tout comme «marchand de bonheur».
Le Bilboquet possède une usine de fabrication basée dans le quartier Mile End Montréal et un réseau de comptoirs corporatifs ou franchisés de crème glacée à Outremont, Westmount, dans le Vieux-Port de Montréal, rue Laurier, à Québec, Sherbrooke, Pointe-Claire, au Centropolis de Laval et, depuis mai 2013, à la phase III du Quartier Dix-30 à Brossard. Le Bilboquet distribue aussi ses produits dans des supermarchés, épiceries fines et restaurants de plusieurs régions du Québec. Il fabrique lui-même tous ses produits selon des procédés artisanaux (aucune chaîne de production), avec uniquement des matières premières de très haute qualité, sans additifs ou colorants qui ne soient naturels, provenant en très grande majorité du Québec et du Canada. Le lait et la crème proviennent ainsi du Saguenay-Lac St-Jean, le chocolat de la Montérégie, les emballages et certains fruits des Cantons de l’Est, et plusieurs autres matières premières de la région de Montréal. Certains autres fruits sont issus de la région du Niagara en Ontario ou de la Vallée d’Okanagan en Colombie-Britannique. Même les T-shirts portés par le personnel sont fabriqués au Québec à base de coton biologique… Les emballages sont constitués de carton recyclé non-blanchi, de contenants en plastique recyclable ou fabriqués à partir d’amidon compostable. L’entreprise réutilise son eau pour le refroidissement des équipements et récupère la chaleur des compresseurs pour chauffer la fabrique.
Le Bilboquet compte plus d’une cinquantaine d’employés en haute saison. Pierre S. Morin a implanté une philosophie de gestion participative et un programme de partage des profits pour ses employés. Avant de diriger Le Bilboquet, il fut vice-président marketing et développement ainsi qu’actionnaire de J.B. Lefebvre Ltée (de 1986 à 2002), un détaillant de chaussures employant plus de 300 personnes et comptant 61 magasins au Québec et en France. Pierre S. Morin a notamment créé la filiale Club Chaussures : 13 magasins québécois, plus de 100 employés, chiffre d’affaires de plus de 12 millions de dollars.

Auparavant, il a oeuvré comme commissaire industriel, de 1983 à 1986, à l’Office de l’expansion économique de la Communauté Urbaine de Montréal, ainsi que chez DuPont Canada, de 1975 à 1982, notamment comme directeur de la filiale Explosifs Richelieu.

Il est ou fut membre du conseil d’administration et du Comité exécutif du Conseil québécois du commerce de détail,  président du Comité de l’industrie de la chaussure, membre de la «Tribune du premier vendredi», un groupe d’échanges de gens d’affaires représentant divers secteurs de l’économie montréalaise, membre du Forum associé YPO (Young President’s Organization), un groupe d’échanges couvrant différents secteurs économiques, conférencier aux programmes MBA et B.Com. de HEC Montréal et INSEAD de Fontainebleau, et évaluateur des candidats de la région Montréal/Laval pour le programme MBA de l’INSEAD. Il est détenteur d’un MBA de l’INSEAD et d’un baccalauréat en administration (option finance) de l’Université de Sherbrooke.

scroll to top